Ostéochondrose de la colonne vertébrale: symptômes, traitement, prévention

Tout le monde ne dira pas qu'il n'a pas eu à souffrir du dos. Ce problème extrêmement déplaisant dépasse tout le monde. Ce n'est pas effrayant si la douleur est causée par une hypothermie ou si des muscles sont tirés. Bien pire si la douleur est le symptôme d'une maladie du dos. C'est pourquoi je vais examiner les symptômes et le traitement de l'ostéochondrose de la colonne thoracique, cervicale et lombaire à la maison.

Comment traiter l'ostéochondrose de la colonne vertébrale

L'ostéochondrose thoracique cause de gros dommages aux organes associés à la moelle épinière, situés au niveau de la région thoracique touchée. Un travail perturbé de la colonne vertébrale affecte gravement la mobilité des membres et du torse, et affecte négativement le travail des muscles respiratoires et des organes pelviens.

L'ostéochondrose thoracique est plus fréquente chez les personnes qui bougent un peu. En conséquence, la colonne vertébrale ne reçoit pas de charges dosées, ce qui perturbe le processus de récupération des disques. Si vous êtes affalé ou avez une dépendance à l'ordinateur, cela contribue au développement de la maladie. Alors, engagez-vous régulièrement dans des exercices thérapeutiques.

Les symptômes

  1. L'ostéochondrose thoracique est accompagnée de douleurs brûlantes et douloureuses. Il y a un sentiment que la poitrine se serre. En ressentant les processus des vertèbres, une personne ressent des douleurs locales, aggravées par les tournures du corps, des respirations profondes et des charges de type axial sur la colonne vertébrale.
  2. Chez certaines personnes, le développement de la maladie est accompagné de douleurs dans la région des omoplates et du bas du thorax. L'apparition du symptôme contribue au déplacement des côtes. Lorsque le corps tourne, la douleur augmente.
  3. En ce qui concerne les organes internes, les fonctions sont perturbées par la compression des racines nerveuses. Dans la région thoracique, il existe des structures responsables de l'innervation des reins, du cœur, du foie et d'autres organes. Pour cette raison, il n’ya pas de symptômes caractéristiques de l’ostéochondrose thoracique.

Parlons maintenant des diagnostics. L’examen radiographique est d’une grande importance à cet égard. L'image de la poitrine reconnaît facilement une diminution de la hauteur des disques intervertébraux. Il aide à détecter les ostéophytes et la sclérose des plaques de commutation.

À l'aide de la tomodensitométrie, l'état des vertèbres est déterminé, la taille et la localisation de la saillie de la hernie sont déterminées, les dimensions du canal rachidien sont établies. Dans le cadre du diagnostic différentiel, l'anamnèse est collectée et les signes cliniques de la maladie sont comparés aux symptômes de la maladie.

Traitement

  • Le traitement de l'ostéochondrose thoracique est conservateur. La cause du traitement est les syndromes viscéraux avec des troubles neurologiques. Le traitement orthopédique est réduit à l’étirement de la colonne vertébrale.
  • Le traitement médicamenteux implique la mise en place d'un blocage paravertébral au moyen d'une solution de novocaïne. Si la maladie est exacerbée, utilisez des sédatifs et des analgésiques. En cas de douleur inexprimée, le patient applique des médicaments anti-inflammatoires et des pommades.
  • Après le retrait des événements aigus, le dos et les membres inférieurs sont soumis à un massage. La thérapie manuelle est jugée appropriée pour les trois premiers degrés d'ostéochondrose. Cependant, il procure un effet rugueux et léger sur les muscles dorsaux.
  • Avec l'aide de la thérapie physique à la maison sur la colonne vertébrale sont dosés charges, ce qui accélère le processus de récupération. Les charges verticales sont contre-indiquées. Dans le cadre de la station sanitaire station hydromassage et traction sous l'eau. Les bains d'ultrasons, d'inductothermie et de sel contribuent à l'obtention de résultats.

Vidéos d'exercices

Un traitement chirurgical, impliquant une intervention chirurgicale, est effectué dans les cas où le fragment de disque serre la moelle épinière.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

La maladie se caractérise par une dégénérescence des disques intervertébraux, accompagnée d'une diminution de hauteur, d'une croissance rapide de l'ostéophyte marginal et de l'apparition de phoques.

Les vertèbres cervicales sont très proches l'une de l'autre et le squelette musculaire est peu développé. Par conséquent, l'ostéochondrose musculaire, même avec des charges mineures, provoque un déplacement des disques vertébraux, qui compriment les nerfs et les vaisseaux.

Le tissu cartilagineux affecté par la maladie devient une formation osseuse. En conséquence, le disque se durcit et sa taille diminue. Il en résulte que les disques vertébraux perdent leurs propriétés amortissantes, ce qui entraîne une pression sur les nerfs et contribue à l'apparition de la douleur.

Symptômes de l'ostéochondrose de la colonne cervicale

  1. Maux de tête et vertiges. Le principal symptôme de la maladie est le mal de tête. Cela est dû à la pression exercée sur les vaisseaux de la tête et du cou. Le syndrome de la douleur provoque un inconfort et réduit les performances. Le vertige apparaît avec des coudes prononcés dans la tête.
  2. Douleur dans la poitrine et les membres supérieurs. C'est oppressant et brûlant. Dans les membres supérieurs, le syndrome douloureux s'accompagne d'engourdissements et de picotements.
  3. Engourdissement de la langue. Le symptôme est dû à la mobilité limitée de la langue. Par conséquent, de nombreuses personnes atteintes d'ostéochondrose se plaignent que le ton des cordes vocales change, de même que la parole.

Le diagnostic de la maladie est réalisé par des médecins, notamment un orthopédiste et un neurochirurgien. Les médecins examinent le patient, en examinant soigneusement la vertèbre dans différentes positions. Pour déterminer le niveau de dommages est appliqué un régime spécial.

La localisation et le degré de douleur sont déterminés par la palpation de la colonne vertébrale. Dans ce cas, la flexion, la flexion et la rotation du torse aident à connaître l'amplitude du mouvement. Le diagnostic ultérieur comprend les rayons X, la tomodensitométrie et l'IRM.

Comment traiter

  • Il est accepté de traiter la maladie avec des méthodes conservatrices orientées vers l’élimination de la douleur, la restauration du fonctionnement normal des racines de la colonne vertébrale et la prévention des modifications dystrophiques de la colonne vertébrale.
  • Si le traitement conservateur est inefficace, sur la base des preuves, un traitement chirurgical est effectué en fonction de la manifestation de la maladie et du niveau de la lésion.
  • Le traitement dépend de la gravité de l'ostéochondrose. Le plus souvent, la phase initiale du traitement s'accompagne d'une augmentation de la douleur au cou, mais elle est ensuite stoppée par des médicaments, une physiothérapie et un massage thérapeutique.
  • La gymnastique aide à soulager la douleur et l'exercice. La thérapie par l'exercice renforce les muscles du cou, ce qui réduit les risques de rechute.
  • À titre d'exemple, je vais donner un exercice simple. Tournez doucement la tête sur le côté, gelez un instant, faites un tour dans le sens opposé. En faisant l'exercice, regardez devant vous.
  • Le massage aide à réduire l'inconfort. La procédure allonge la colonne vertébrale et étire les muscles. Après le massage, le cou doit être lubrifié avec une huile spéciale, qui contient des médicaments analgésiques.

Cette maladie n'est pas une phrase. Grâce aux traitements médicaux, à la gymnastique et au massage, vous pouvez améliorer votre bien-être.

Ostéochondrose de la colonne lombaire

La maladie est fréquente et tout le monde est touché, peu importe le sexe. Tout le monde a ressenti une douleur désagréable aux jambes, au bas du dos et au sacrum, ce qui provoque malaise et inconfort.

Les symptômes de la maladie sont extrêmement étendus. Certains signes ne sont pas du tout liés à la colonne vertébrale. Il s’agit d’un engourdissement des extrémités, d’une douleur à l’abdomen, d’une altération du travail du système urogénital.

Le traitement de ces symptômes sans vérification préalable de la colonne vertébrale contribue au développement de la maladie. Pour cette raison, il est recommandé de prendre en compte tous les symptômes, de consulter un spécialiste et d’oublier l’auto-traitement. Ce n'est pas un combat avec un rhume. Il s'agit de la mobilité du corps.

Symptômes de l'ostéochondrose de la colonne lombaire

  1. La liste des principaux signes d'ostéochondrose lombaire est petite. Cela inclut: engourdissement des membres, douleur dans les jambes, douleur intermittente dans la région lombaire après une chute ou un effort physique.
  2. Les symptômes que j'ai énumérés se manifestent souvent dans une faible mesure, alors que la maladie progresse. La santé doit être traitée avec le plus grand soin et, si nécessaire, consulter un médecin.
  3. L'ostéochondrose lombaire nécessite un traitement complet, intensif et prolongé, surtout s'il s'agit d'un cas négligé, accompagné d'une hernie intervertébrale.

Les méthodes réflexes modernes permettent un traitement efficace de l'ostéochondrose lombaire sans complications et avec un grand bénéfice. Il est seulement nécessaire de se rappeler que la résolution rapide d'un problème grave est irréaliste et que seule une approche individuelle aidera à obtenir un résultat.

Traitement à domicile

Le traitement de l’ostéochondrose lombaire à domicile repose sur la thérapie manuelle, l’acupuncture et la thérapie sous vide. Les procédures aident à rétablir la circulation sanguine et à éliminer la congestion de la colonne vertébrale. En conséquence, le processus de régénération des tissus est accéléré.

L'utilisation de ces procédures lors de la lutte contre l'ostéochondrose est combinée à l'utilisation de médicaments qui améliorent l'équilibre entre les processus d'intervention et les processus métaboliques. Atteindre cet objectif est impossible sans un mode de vie actif et une nutrition adéquate.

Une attention particulière est accordée à la lutte contre l'obésité en cas de problème. Des kilogrammes excessifs chargent la colonne vertébrale et contribuent au développement de la maladie.

Pendant de nombreuses années de pratique, les médecins ont accumulé une expérience décente dans la lutte contre le fléau. En conséquence, dans la plupart des cas, la thérapie fournit l’effet sans intervention chirurgicale et contribue à améliorer le bas du dos.

Comment prévenir l'ostéochondrose?

En conclusion, je partagerai les moyens de prévenir et de prévenir l'ostéochondrose. S'il y a déjà une maladie, je ne recommande pas de soulever des poids pesant plus de dix kilogrammes.

  1. Si vous devez travailler dur, buvez des liquides avant de commencer le travail physique. Même le thé ou le café fera l'affaire. Un organisme déshydraté est incapable de fournir assez d'eau aux disques intervertébraux.
  2. Massez périodiquement votre dos avec des mouvements simples. Cette technique va disperser le sang et accélérer les processus métaboliques. Si vous voulez soulever des poids, utilisez une ceinture ou un haltérophile.
  3. Ne tenez pas d'objets lourds sur un bras tendu, car la charge sur la colonne vertébrale augmente. Pour élever un objet, accroupissez-vous et tenez-vous debout avec lui, en gardant la colonne vertébrale en position droite.
  4. Si, pendant le travail, le dos de la colonne vertébrale a reçu une charge, accrochez-le ensuite légèrement sur la barre horizontale afin qu'elle s'étire. Pour des périodes de temps prolongées, utilisez cette technique périodiquement. Sans cette possibilité, étirez-vous bien.
  5. Toujours répartir la charge uniformément. Portez des sacs à deux mains et de gros objets devant vous, près du corps. Si vous voulez transférer la chose à une autre personne, ne le faites pas les bras tendus. Même si vous avez une bouilloire pleine dans la main, je ne conseille pas de négliger cette règle.
  6. Si vous devez déplacer un poids sur une longue distance, utilisez un sac à dos, un petit chariot, une valise à roulettes ou un sac.

J'espère qu'avec ces informations vous économiserez le dos et éviterez les ennuis. Bonne chance!

Laissez Vos Commentaires